Trans' Art
国际驻留项目

Alain GELBERGER

阿兰·盖伯格

Profondeur du champ 景深

Dans les rues instinctivement et par confort il marche les yeux baissés. La lumière les blesse. C'est un peu comme s’il ferme un diaphragme pour éviter qu'elle ne pénètre. Il se passe alors et parfois au hasard de ses pérégrinations ordinaires, libre et les mains dans les poches, une rencontre fugitive, fortuite, verticale, invisible aux yeux de ses semblables. Un basculement mystérieux s'opère, la profondeur de champ s'insinue dans mon monde intérieur, sa pellicule sensible. Un flash. Il perçoit le potentiel de beauté d'étrangeté d'une tâche, d'une trace, d'un objet écrasé. Une pollution urbaine issue de la désinvolture ou de la maladresse humaine. Rongée grillée défoncée usée la signalétique du macadam est un de ses territoires préférés, un champ d'investigation quasi illimité.

Ce sont des petits riens cadrés, que la grandeur d'échelle modifie et magnifie. Ils invitent à penser à percevoir la poésie du trash et de l'ordinaire à faire swinguer références et certitudes et à considérer les traces urbaines dans leur potentialité d' œuvres d'art.

在街头他本能的舒适得垂下眼帘行走。光线昏暗,他似乎是想闭着眼睛,防止光线透入。他有时会度过普通而自由的长途旅行,他双手放在口袋里, 期待一场邂逅。一个神秘的转变发生,景深渗入他的内心世界,他的感光胶片,闪光灯。他感受到了路上一块污渍,一个痕迹,碾碎的物品特异的美。城市污染源及人类的笨拙。

这都是些不足称道的小事物,希望这些城市的痕迹能让人们去思考,感受那种独特的艺术美。